Nouvelles optionsJ’ai donné plusieurs formations depuis le début de l’année et elles prennent de plus en plus de formes variées.

Mes formations varient dans leurs formats afin d’accommoder vos besoins et contraintes.

  • Parfois on ne peut pas monopoliser toute une équipe (ou des équipes) en même temps pour toute une journée, ou deux.
  • Parfois cela ne fait pas de sens financièrement de m’embaucher pour former des dizaines d’équipes au quatre coins du Québec, ou du pays
  • Parfois on veut échelonner la formation sur une période de temps, pas trop condensé et pas trop étendu.
  • Parfois on veut que la formation puisse être facilement et rapidement disponible aux nouveaux lorsqu’ils joindront vos rangs (nouvelles embauches).

Voici donc un certain nombre de formules de formations possible et adaptables pour vous et votre organisation, selon vos besoins.

Formation “intense”

Selon les besoins en formation de votre équipe, on peut les former en une grosse journée de 6- à 8 heures pendant laquelle on verra la matière nécessaire, avec pertinence pour vos et en relation à leurs connaissances. On peut intégrer des exercices pendant la journée.

On peut aussi ajouter un quiz ou examen quelques jours plus tard pour valider leur apprentissage (soyez sans crainte, ce ne sera pas un test bien difficile, il y a une question pogne par 15-20 questions.

Formation relaxe et réflective

On peut aussi prendre une journée avec un contenu beaucoup moins intense qu’on repassera plus lentement, avec plus d’exercices et scénarios pertinents à votre situation. De cette façon, on apprend et on applique en même temps.

Cette formule est particulièrement idéale lorsqu’on forme en stratégie et exécution de marketing de contenu, blogue d’affaires et promotion via les médias sociaux.

Courtes formations régulières

Si je me situe à proximité de ou vous êtes établit, on peut échelonner la formation qui pourrait normalement faire une ou deux journées de 8 heures en multiples sessions de 3 heures.

Cela brise le contenu en volume plus faciles à apprivoiser et donne le temps aux étudiants de voir et comprendre la matière dans leur quotidien avant la prochaine session.

On peut faire ces formations à votre cadence, une fois par semaine ou par mois. Il n’est pas recommander de faire des formations de moins de 3 heures à part pour certains sujets, car on a tout simplement pas assez de temps pour faire comprendre le pourquoi et le comment d’un concept en moins de temps.

Formations en ligne

On peut à la place, ou en plus, réaliser des formations en ligne (eLearning) en capsules vidéos juste pour vous. La formation en ligne peut être identique à ce qui aurait été présenté en personne à un groupe et vous permet de la représenter à plusieurs autres groupes, peu importe où ils sont, ou quand vous souhaitez leur montrer.

Ceci peut se faire en français et en anglais tout aussi facilement. On peut aussi prévoir des mises à jour au contenu, ou des ajouts futurs selon vos besoins. Aux formations en ligne, on peut inclure simplement des petits quiz pour valider qu’ils ont bien portés attention et assimilés la matière. Les formations en ligne sont sous forme de courtes vidéos de 4 à 8 minutes, se cumulant en la matière complète, donc l’étudiant qu’avancer à son rythme sans que cela monopolise son agenda.

Formation de votre formateur

Enfin si votre organisation est très vaste, je peux monter une formation selon vos besoins et former votre formation afin qu’il soit aussi à l’aise que moi à la présenter. Ceci le prépare à répondre aux questions communes qui lui seront posés. De plus, je demeure disponible pour ces formateurs pour répondre à toutes autres questions ou ajustement qu’il pourrait y avoir par la suite.

Quelle formule fonctionnerait le mieux pour vous?

Avez-vous besoin de formation pour votre équipe? La formation est ce que j’aime le plus faire, j’y mets don tout mon cœur, ma passion. Je suis certain de pouvoir m’adapter à votre situation pour vous offrir une formule qui répondra à vos besoins et contraintes. N’hésitez-pas à me contacter pour en discuter.

Sentez-vous parfois que la publicité en ligne vous suit sur tous les sites que vous consultez?

Il y a plus de 20 différentes techniques de ciblage pour la publicité numérique – chacun permet de cerner les gens pour une raison précise. Elles varient de votre géolocalisation, vos intérêts, votre profile socio démographique à vos habitudes d’achat en ligne. À quel point cela vous inquiète-t-il?

En avril dernier, eMarketer publiait une étude du CMA (Canadian Marketing Association) sur le niveau de confort des Canadiens avec  la publicité ciblée en ligne.

ad targeting confort level Canada 201412

Près de 40 % de nous sommes inconfortables avec la publicité qui nous est ciblée en ligne. Il y a quand même un gros 30 % qui est incertain de leur niveau de confort. C’est probablement parce qu’ils n’avaient pas réellement pris conscience du phénomène.

33% sont à l’aise avec la publicité ciblée

Pourquoi autant de gens sont à l’aise avec la publicité ciblée, ou presqu’autant sont incertain de leur niveau de confort?

Facile. Parce que la publicité ciblée par intérêt, ou comportements en ligne, vous présente de la publicité qui est pertinent pour vous. C’est de la publicité pour les marques, produits et services qui semblent concorder avec vos goûts, vos intérêts et habitudes de vie.

Recevoir des publicités pertinentes, ce n’est pas désagréable ni tellement dérangeant, tant qu’elle est belle.

Par contre, recevoir des publicités non-ciblées est d’une part un énorme gaspillage média pour les annonceurs et d’une autre part sans intérêt pour un individu la plupart du temps. Imaginez être exposé à des publicités pour des produits féminin, si vous êtes un homme, ou encore pour des couches pour bébé, si vos enfants ont dépassé cet âge (ou vous n’en avez pas). C’est non-seulement dérangeant, mais on finit par l’ignorer complètement.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les options de ciblage publicitaire, quelles données sont récoltés, pour quelles raisons et conservés pendant combien de temps, je vous invite à consulter une formation de 55 min que j’ai mis en ligne ici pour 49 $. Vous pourrez me poser toutes les questions que vous désirez à ce sujet, cela me fera un grand plaisir d’y répondre.

éducation est nouvelle pubL’éducation, ou plutôt le marketing par le contenu bien réalisé, est la nouvelle publicité.  C’est le propos de Sarah Snow sur Social Media Today le 29 juillet 2015 avec son article Education is the new advertising.

Internet a ouvert très grand les portes d’accès à l’information pour le grand publique. Les exemples sont extrêmement nombreux des situations où nous nous informons en ligne avant d’acheter quelque chose. Cela va d’un nouveau véhicule, à une maison, à un matelas, aux services bancaires, et, vous imaginez la suite.

Le nombre de sources que nous consultons avant une nouvelle transaction ne cesse d’augmenter. Nous cherchons de l’information, de l’éducation, des barèmes et des avis de paires et d’experts.

Éducation ? Marketing de contenu en autre mots

On appelle cela du marketing de contenu en très grande partie. Lorsque vous créez du contenu pour le site ou canal social de votre marque, plutôt que de penser communiquer une offre publicitaire, pensé transmettre un contenu éducatif, informatif et utile. Cela augmentera votre valeur aux yeux des consommateurs qui consulteront vos contenus. Ils vont s’informer – de cela vous pouvez en être assuré – pourquoi pas par vous? Qui connait mieux vos produits ou services que vous? Qui sait le mieux quelles sont les questions les plus fréquemment posées par vos clients? VOUS!

Adressez leurs questions et inquiétude par le biais de contenu éducatif, réellement informative et pas vendeur. Si le contenu semble objectif, le client potentiel aura plus de confiance en votre propos, et par conséquent, en vous.

Voyez l’infographie réalisé par Predictable Profits (www.predictableprofits.com) ici

 

Éducation est la nouvelle publicité
Education is the new advertising

InfopresseTravaillez-vous en ventes médias traditionnelles ou même numérique? Y’a-t-il encore des équipes de ventes médias qui ne font que du traditionnel (à part l’affichage extérieur)? Si oui, alors ce billet est pour vous.

Sentez-vous que votre équipe de ventes, soit vous même ou vos collègues n’est pas suffisamment forte en média numérique? Du moins, pas aussi fort que vous puissiez l’être pour votre média principal (traditionnel) ? Y’a-t-il des volets des médias numériques, des possibilités ouvertes à vos clients les annonceurs, que vous ne maîtrisez pas suffisamment bien pour pouvoir bien en discuter avec eux? Sont-elles des opportunités pour vous ou des menaces? Peut-être avez-vous besoin de formation?

Je présenterai pour une 2e fois une formation Campus Infopress intitulé « Vente publicitaire numérique : Intégrer les opportunités numériques dans son cycle de ventes publicitaires »

Formation en ventes publicitaires numériques

Cette nouvelle formation de deux jours, mise à jour pour cet automne, vous présentera les enjeux du marketing et de la publicité numériques en 2015-2016. Les deux journées sont ponctuées d’études de cas et d’exemples afin d’être en mesure de bâtir une campagne performante et monter un pitch de ventes pour vos clients. Cette formation est applicable au 1% des impôts des entreprises.

À travers cette formation, nous ferons le pont entre le traditionnel et le numérique, là où se retrouvent les similitudes et des différences. Nous reverrons en détail tous les véhicules publicitaires numérique à votre disposition (ou celle de votre concurrence), ainsi que les options en marketing numérique entre les mains de vos clients. Nous explorerons l’univers des technologies en marketing et en publicité numérique pour comprendre à quoi ils servent et ce que cela signifie pour vous dans votre travail. Nous passerons à travers les divers sujets en tenant compte du processus de vente de la prospection, du pitch de ventes jusqu’au suivi de campagne.

La formation aura lieu les 1 et 2 octobre au Campus Infopress – inscrivez-vous dès maintenant, les places sont limités!

Voici 2 témoignages de participants à la session du printemps 2015.

“SUPER FORMATION ENFIN CIBLEE POUR LES EDITEURS ET PAS SEULEMENT LES ACHETEURS” 

Laëtitia P. , Directrice marketing et développement, deUPA La Terre de chez nous

“UN GRAND MERCI”

Isabelle G. , Directrice marketing de TC Média

 

Comment bâtir et maximiser un blogue d’affaires? Même la question pourrait se poser autrement : pourquoi devriez-vous en avoir un?

La réponse la plus bête et rapide est : à cause de Google. Google visite votre site avec son robot automatisé à tous les 20-21 jours pour apprendre s’il a changé et qu’est-ce qu’il y a de nouveau, afin de constamment offrir des meilleurs résultats de recherche à ses usagers. Le plus vous avez de contenu ajouté régulièrement sur votre site, le plus vous êtes pertinent aux gens qui  cherchent de l’information sur un de vos sujet – bien plus qu’un autre site qui n’a pas de nouveau contenus ajouté régulièrement.

Toujours faut-il avoir des idées de contenu, les produire et les promouvoir!

Une formation sur comment bâtir un blogue d’affaires, ça vous dit?

GuyBolduc.comJe présente une formation portant ce titre le 23 septembre prochain chez Bollé Communications à Beloeil, organisé par GuyBolduc.com. C’est une formation de 3 heures, au coût de 189 $, dans une belle salle de conférence de laquelle, pendant les pauses, vous pourrez admirer le beau Mont Saint-Hilaire alors que les feuilles commenceront à tourner! Le tout est applicable au 1% en formation applicables sur vos impôts d’entreprise.

Pendant cette formation, vous apprendrez :

-Ce qu’est un blogue et pourquoi vous en auriez besoin.
-Quelles sont les différentes plates-formes disponibles.
-Votre stratégie de contenu marketing
-La fréquence des publications.
-Les réseaux sociaux pour le partage des articles.
-Les outils de gestion (statistiques et automatisation).

– La mesure de vos efforts

Inscrivez-vous dès maintenant pour vous assurer d’avoir une place, l’espace est limité!

TVA ArgentLundi le 3 août j’étais de passage à Techno Pour Tous à TVA Argent pour discuter des environnements, plateformes et options de ciblage publicitaire numérique avec Claudia Néron.

Vous pouvez voir l’entrevue complète ici :

Environnements numériques

Sur le tableau ici-bas, vous voyez les 5 dimensions de la publicité numérique, dont j’ai déjà discuté dans le passé. La dimension “environnement” est en autre mot le contexte éditorial que consulte le consommateur. Il faut prendre chaque environnement du point de vue de l’état d’esprit du consommateur : sur cet environnement, est-il réceptif à recevoir mon message?

5 dimensions de la pub numérique

  • Site de contenu = sites de nouvelles, de sports, de divertissement, des sites où nous retournons régulièrement pour satisfaire notre curiosité. Nous consultons ces sites pour le contenu, pas pour la publicité.
  • Site de service = recettes, météo, petites annonces, autres sites très niché sur lesquels la publicité est souvent contextuellement pertinente. Nous portons plus attention à la publicité ici.
  • Moteur de recherche = Nous posons une question, et on sélection la réponse qu’on souhaite explorer. Nous consultons la publicité ici seulement lorsque notre question à rapport à un produit ou service que nous considérons acheter. La pertinence des mots recherchés avec l’offre est la clé du succès.
  • Réseau social = Comme dans un 5 à 7, on est là pour se mettre à jour avec nos amis et connaissance, pas pour regarder les affiches sur les murs. La publicité ici soit se comporter comme nos connaissances, et être d’autant d’intérêt pour nous pour que nous lui prêtions attention.
  • Site vidéo = Ici, comme à la télévision, les publicités précèdent un grand nombre de contenus que nous souhaitons regarder. Comme à la télé, on peut les « zapper » après 5 secondes. Capturez l’attention du consommateur dans les 5 premières secondes au risque de le perdre.
  • Courriel = On y est attentif aux messages qui nous sont destinés et d’intérêt. Une infolettre peut parfois être considéré SPAM, mais quand elle ne l’est pas, la publicité qui peut se retrouver dedans obtient toute notre attention.

Plateformes numériques

Les plateformes numériques constituent la 4e dimension de la publicité numérique. Il s’agit plus concrètement des outils technologies employés pour accéder à des contenus sur Internet. Comme pour les environnements, en considérant les diverses plateformes technologiques, considérez l’état d’esprit du consommateur au moment qu’il consulte chaque environnement sur une plateforme versus une autre. Est-il assis à son bureau? Est-il en déplacement? Est-il sur le sofa?

Options de ciblage publicitaire

Les options de ciblage publicitaire constituent la 5e et dernière dimension de la publicité numérique. C’est aussi une dimension très complexe que je n’adresserai pas ici. Plutôt, je vous invite à consulter une formation de 55 min que j’ai mis en ligne ici pour 49 $ – et vous pourrez me poser toutes les questions que vous désirez à ce sujet, cela me fera un grand plaisir d’y répondre.