Soft bounce

Le soft bounce c’est le moins méchant des deux. Il indique que votre courriel a été rejeté temporairement par le serveur. Différentes raisons peuvent être à l’origine d’un soft bounce:

  • La boite de messagerie de votre abonné est pleine.
  • Le courriel que vous envoyez est trop gros et dépasse la limite autorisée par le fournisseur de courriel de votre abonné.
  • Le courriel est déconnecté. Ça arrive parfois quand l’abonné n’a pas renouvelé son nom de domaine ou payé sa facture Internet…
  • Il y a une erreur de syntaxe dans l’adresse. Exemple: trololo@hotmaaail.com

Quand un courriel est rejeté, MailChimp tente alors pendant 3 jours d’envoyer le message. S’il n’y parvient pas, il met une note « soft bounce » sur le courriel en question. Si le comportement continue, MailChimp décidera que ce courriel n’existe plus et le notera en « hard bounce », puis il le nettoiera de la liste (voir l’explication plus bas).

Si c’est la première tentative d’envoi à cet abonné, MailChimp autorise 7 notes « soft bounce » avant le passer en hard bounce. Si ce courriel a déjà été fonctionnel auparavant, il sera alors plus sympa et autorisera jusqu’à 15 soft bounce.

Anglais : soft email bounce

Source : La Formatrice

« Back to Glossary Index
Samuel Parent est expert conseil en marketing numérique dans le sens très large. En fait, il est généraliste de la majorité des possibilités en marketing, communication et publicité numériques. Président de Titan Interactif depuis 2004, son entreprise conseil, il offre de la formation, du placement média numérique, la gestion des médias sociaux, des études de marché concurrentielles numérique, un audit en communication interactive et plus encore. Samuel est diplômé en Commerce option marketing de l’Université Concordia. Il possède 20 années d’expérience en communications marketing en agence de publicité, chez des médias et un long parcourt dans le domaine associatif avec le BPIQ (1998-2001), PCM (2000-2004), IAB Canada (2001-2014) et Réseau APCM (2015-…) où il a aussi été DG (2015-2017).

Laissez un commentaire