Traditionnel vs numérique, la chronique Canal Argent

Le billet “Injection publicitaire et traditionnel vs numérique” a originalement paru sur TitanInteractif.com le 14 mai dernier.

Lundi le 12 mai, j’étais (Samuel Parent, formateur en marketing numérique) de passage à Techno Pour Tous à TVA Argent avec Lynn St-Laurent pour discuter des grandes différences de base entre le marketing et la publicité traditionnelle et celle en ligne.

Procédez à la moitié de la vidéo (minute 6) pour le sujet en question.

3 DIFFÉRENCES ENTRE LE TRADITIONNEL ET LE NUMÉRIQUE

Il y a 3 importantes différences entre le marketing et la publicité numérique, donc sur internet via ordinateur, mobile et tablettes, et celle faites traditionnellement en télévision, radio, affichage, magazines et quotidiens.

  1. Fragmentation : la multiplication des possibilités en modèles tarifaires, formats publicitaires, environnements éditoriaux, plateformes technologiques et options de ciblage publicitaire
  2. Mesurabilité accru : analytiques, serveur publicitaire, sondages externes et autres sources – toutes bonnes pour chacune leur raisons
  3. L’interaction et le dialogue. Aucun autre média ne permet à l’usager d’interagir avec la publicité sans avoir à quitter son expérience média

Pour plus de détails sur les différences, un billet précédent les expliquait plus en détail ou encore inscrivez-vous au module #1 de ma formation en ligne pour l’explication en vidéo – ce module est gratuit!

Samuel Parent est expert conseil en marketing numérique dans le sens très large. En fait, il est généraliste de la majorité des possibilités en marketing, communication et publicité numériques. Président de Titan Interactif depuis 2004, son entreprise conseil, il offre de la formation, du placement média numérique, la gestion des médias sociaux, des études de marché concurrentielles numérique, un audit en communication interactive et plus encore. Samuel est diplômé en Commerce option marketing de l’Université Concordia. Il possède 20 années d’expérience en communications marketing en agence de publicité, chez des médias et un long parcourt dans le domaine associatif avec le BPIQ (1998-2001), PCM (2000-2004), IAB Canada (2001-2014) et Réseau APCM (2015-…) où il a aussi été DG (2015-2017).

Laissez un commentaire