Québec

Nouvelles options de formation

Nouvelles optionsJ’ai donné plusieurs formations depuis le début de l’année et elles prennent de plus en plus de formes variées.

Mes formations varient dans leurs formats afin d’accommoder vos besoins et contraintes.

  • Parfois on ne peut pas monopoliser toute une équipe (ou des équipes) en même temps pour toute une journée, ou deux.
  • Parfois cela ne fait pas de sens financièrement de m’embaucher pour former des dizaines d’équipes au quatre coins du Québec, ou du pays
  • Parfois on veut échelonner la formation sur une période de temps, pas trop condensé et pas trop étendu.
  • Parfois on veut que la formation puisse être facilement et rapidement disponible aux nouveaux lorsqu’ils joindront vos rangs (nouvelles embauches).

Voici donc un certain nombre de formules de formations possible et adaptables pour vous et votre organisation, selon vos besoins.

Formation « intense »

Selon les besoins en formation de votre équipe, on peut les former en une grosse journée de 6- à 8 heures pendant laquelle on verra la matière nécessaire, avec pertinence pour vos et en relation à leurs connaissances. On peut intégrer des exercices pendant la journée.

On peut aussi ajouter un quiz ou examen quelques jours plus tard pour valider leur apprentissage (soyez sans crainte, ce ne sera pas un test bien difficile, il y a une question pogne par 15-20 questions.

Formation relaxe et réflective

On peut aussi prendre une journée avec un contenu beaucoup moins intense qu’on repassera plus lentement, avec plus d’exercices et scénarios pertinents à votre situation. De cette façon, on apprend et on applique en même temps.

Cette formule est particulièrement idéale lorsqu’on forme en stratégie et exécution de marketing de contenu, blogue d’affaires et promotion via les médias sociaux.

Courtes formations régulières

Si je me situe à proximité de ou vous êtes établit, on peut échelonner la formation qui pourrait normalement faire une ou deux journées de 8 heures en multiples sessions de 3 heures.

Cela brise le contenu en volume plus faciles à apprivoiser et donne le temps aux étudiants de voir et comprendre la matière dans leur quotidien avant la prochaine session.

On peut faire ces formations à votre cadence, une fois par semaine ou par mois. Il n’est pas recommander de faire des formations de moins de 3 heures à part pour certains sujets, car on a tout simplement pas assez de temps pour faire comprendre le pourquoi et le comment d’un concept en moins de temps.

Formations en ligne

On peut à la place, ou en plus, réaliser des formations en ligne (eLearning) en capsules vidéos juste pour vous. La formation en ligne peut être identique à ce qui aurait été présenté en personne à un groupe et vous permet de la représenter à plusieurs autres groupes, peu importe où ils sont, ou quand vous souhaitez leur montrer.

Ceci peut se faire en français et en anglais tout aussi facilement. On peut aussi prévoir des mises à jour au contenu, ou des ajouts futurs selon vos besoins. Aux formations en ligne, on peut inclure simplement des petits quiz pour valider qu’ils ont bien portés attention et assimilés la matière. Les formations en ligne sont sous forme de courtes vidéos de 4 à 8 minutes, se cumulant en la matière complète, donc l’étudiant qu’avancer à son rythme sans que cela monopolise son agenda.

Formation de votre formateur

Enfin si votre organisation est très vaste, je peux monter une formation selon vos besoins et former votre formation afin qu’il soit aussi à l’aise que moi à la présenter. Ceci le prépare à répondre aux questions communes qui lui seront posés. De plus, je demeure disponible pour ces formateurs pour répondre à toutes autres questions ou ajustement qu’il pourrait y avoir par la suite.

Quelle formule fonctionnerait le mieux pour vous?

Avez-vous besoin de formation pour votre équipe? La formation est ce que j’aime le plus faire, j’y mets don tout mon cœur, ma passion. Je suis certain de pouvoir m’adapter à votre situation pour vous offrir une formule qui répondra à vos besoins et contraintes. N’hésitez-pas à me contacter pour en discuter.

2015 n’est pas l’année du vidéo marketing

Le 29 juillet dernier, Carianne King publiait un article sur Social Media Today (Is video the future of social marketing) dans laquelle elle présente une infographie intitulée « 2015 : the year of video marketing » qui est présenté en bas de cet article.

Pas au Canada, ni au Québec

TVA Argent2015 peut bien être l’année du vidéo aux États-Unis, mais ce n’est pas le cas au Canada ni au Québec. Comme à l’habitude, le consommateur est au rendez-vous, mais pas l’annonceur. Si on parle de marketing, pas de consommateur, cela implique nécessairement l’implication des annonceurs, qui ne sont vraiment pas là.

Consultez ici-bas, après la 6e minutes, une chronique réalisé à TVA Argent le 10 août dernier, avec Claudia Néron à Techno Pour Tous sur ce sujet pour vous mettre l’eau à la bouche, avant de plonger dans les chiffres ici-bas.

Consommation vidéo

Je m’explique. Dans le tableau ici-bas vous constaterez que selon l’étude CMUST 2014  de PDH pour IAB Canada, pour les consommateurs, 2014 et probablement 2013 était l’année de la vidéo numérique. La vidéo numérique représente la majorité du temps passé en ligne. Regardez la colonne rouge. Autant pour les Adultes 18+ que pour les Adultes 18-34ans, c’est le type de contenu qui accapare le plus les Canadiens en minutes par semaine, et ce, autant en ligne que hors ligne.

temps média en et hors ligne 2014

 

Dépenses publicitaires vidéo marketing

Par contre, lorsqu’on regarde la dernière étude sur les dépenses publicitaires sur Internet au Canada (aussi par IAB Canada et Ernst & Young), notamment la répartition des dollars par types de publicités en ligne, on constate que la publicité vidéo marketing numérique, ne fait tout simplement pas encore le poids avec son 7 %.

répartition des dollars média numérique par catégorie 2014

La situation est pire encore si on compare la publicité vidéo, à la publicité à la télévision.

inv pub Canada 2006-2014 diffusion

 

Non, 2015 n’est pas l’année du marketing vidéo au Canada, et 2016-17 ne le seront pas non-plus. Peut-être en 2018.

Tant qu’à y-être, à quand l’année du Smart TV marketing?

2015 : the year of video marketing